27908096_1842836242415941_2967787156838365562_o 27908096_1842836242415941_2967787156838365562_o

Le soldat Botillon et tant d’autres

Gabriel Guittard - Cie Instant(s)


1914 – 1918, Première Guerre Mondiale, l’histoire du jeune soldat français Noel Botillon, parti dès 1914 au front, laissant derrière lui une fiancée, une famille. Parti au front tout en pensant qu’il serait de retour chez lui bientôt et en vie, tout comme les 8 millions d’hommes français mobilisés durant ce conflit. Le spectacle retrace les 4 ans de cette guerre, au travers de l’histoire de Botillon, et de nombreux témoignages de  » poilus « , l’éloignement, la peur de mourir, les conditions de vie des soldats, les combats, les atrocités, les gueules cassées, mais aussi les espoirs, la fraternité, la bravoure. Plongée au coeur d’un des plus grands conflits du 20ème siecle qui s’est terminé il y a tout juste un siècle, le travail de mémoire se fait sur scène et offre au spectateur l’occasion d’être témoin de l’Histoire (Gabriel Guittard)

Depuis sa création , la Compagnie Instant(s) travaille autour de deux axes :
– la création de spectacles professionnels,
– l’encadrement d’ateliers de pratique artistique à destination d’un public diversifié (établissements scolaires, structures associatives…).
Chaque année, la Compagnie s’interroge sur les échanges entre ses deux axes. Cette réflexion et l’écoute des attentes de nos partenaires, ont créé l’envie de produire un spectacle interprété par des
participants à un atelier de pratique artistique et des comédiens professionnels.

Objectifs du projet
Sensibiliser les élèves à une approche intégrée de la création artistique, de l’écriture d’un texte à sa mise en scène visuelle et sonore, de la confection des décors à la mise en lumière. Ouvrir les élèves aux métiers de la scène (jeux, scénographie, décor, lumière et son). Permettre aux adolescents à partir de témoignages d’hommes ayant vécu les événements de la guerre 14/18 de s’approprier un élément de notre histoire commune et de donner chair au « travail de mémoire ». Comprendre comment les symboles d’un récit historique nous interroge sur notre condition d’Homme du XXIème siècle. Développer les talents de chacun et la confiance en soi, en favorisant le brassage social et culturel dans le cadre d’ateliers adaptés.
Modalités de conduite de l’action
Implication des élèves dans une distribution professionnelle pour interpréter les séquences du spectacle. Répétitions incluant des comédiens professionnels et des lycéens. Echange autour de la
transposition d’un récit à la scène, de la construction d’un schéma narratif et d’une scène dialoguée, de la conception d’une scénographie de spectacle, de la mise en scène et de la direction
d’acteurs.
Comment les élèves sont impliqués ?
Durant une semaine, les comédiens encadreront les lycéens au sein d’un atelier de théâtre, qui permettra, dans un premier temps, de s’initier aux techniques du comédien – confiance, écoute, diction, voix, détente, construction du personnage. Et, dans un second temps, de participer aux répétitions avec les comédiens professionnels (création de plusieurs séquences interprétées par les
élèves). Il est à prévoir une journée de répétition générale dans le lieu de représentation du spectacle.
Calendrier
A définir avec l’équipe pédagogique.

 

Article paru dans le Pontivy Journal

Depuis le lundi 22 janvier, la compagnie Instant(s) est en résidence au Lycée Saint-Ivy  pour la création du texte de Gabriel Guittard « Botillon et tant d’autres ».

Après des temps de répétitions ouvertes au public qui ont permis des échanges autour des enjeux d’une création artistique, l’ensemble des élèves de seconde professionnelle du Lycée Saint-Ivy a été intégré à l’équipe artistique du spectacle, constituée cette année de Anne-Claire Carret, Aubin Landais, Alexandre Gicquel Gabriel Guittard Mathilde Dinard et Eric Lohier

Cette création, qui permet aux élèves d’acquérir des outils pour développer des qualités qui leur seront utiles tout au long de leur parcours scolaire (attention, confiance, écoute, détente, techniques vocales), offre également une application concrète au « vivre ensemble » (trouver sa place au sein d’une équipe, acceptation de la différence, mise en valeur des compétences personnelles et collectives).

Accompagné par les équipes pédagogiques de l’établissement (enseignants, documentalistes) cette action sert aussi de support tangible pour développer des compétences professionnelles dans le domaine de la communication (création d’une affiche, apprendre à communiquer avec les médias, assurer la promotion d’un spectacle).

Le texte, écrit et mis en scène par Gabriel Guittard, est, en outre, une occasion pour les adolescents de faire un travail de mémoire autour de notre histoire commune à partir des récits d’hommes ayant vécu les événements de la première guerre mondiale.

Enfin, la pluridisciplinarité de cette création (théâtre, danse, percussions, création costumes, communication) permet à chacun de trouver la forme adéquate à sa manifestation. 1er février 2018

Retour de spectateur : « C’était magnifique, formidable, d’une élégance, d’une légèreté dans les mouvements, des phrases puissantes et fortes en émotion – pas besoin de décor : la présence, la prestation des jeunes suffisaient, la vision moderne avec l’historique était géniale, Vos élèves ont eu le courage d’un soldat… se dévoiler devant la foule ET la prestation des indus toujours aussi convaincante… je m’imaginais dans les tranchés, à l’hôpital comme l’arrière-arrière-grand-père que mes enfants auraient dû avoir dans leur arbre généalogique (mort pour la France – à l’hôpital et enterré à Compiègne ) »