Frankenstein Frankenstein

Frankenstein

Gabriel Guittard/Compagnie Instant(s)


Depuis sa création , la Compagnie Instant(s) travaille autour de deux axes :

  1.  la création de spectacles professionnels
  2.  l’encadrement d’ateliers de pratique artistique à destination d’un public diversifié (établissements scolaires, structures associatives…).

Chaque année, la Compagnie s’interroge sur les échanges entre ses deux axes. Cette réflexion et l’écoute des attentes de nos partenaires, ont créé l’envie de produire un spectacle interprété par des participants à un atelier de pratique artistique et des comédiens professionnels. Afin de créer un spectacle fédérateur et détenteur d’un message intemporel, nous avons choisi le thème de Frankeinstein.

Le spectacle

En 1818, Mary Shelley publiait :

« Frankenstein ou le Prométhée moderne » premier roman de science fiction. Une créature d’apparence monstrueuse, née du génie et de l’obsession d’un jeune scientifique, se retrouvait plongée dans notre univers. Le spectacle sera une adaptation très libre de ce roman. Un souci particulier sera apporté à la modernisation de cette histoire en la transposant à notre époque, avec de plus pour la forme une part importante de parodie pour rendre ce mythe drôle et accessible. Cette histoire fantastique pose de nombreuses questions sur la portée de nos actes, la méconnaissance que nous avons de l’autre, notre capacité à intégrer celui qui nous est étranger, nos réactions face à l’inconnu. Tout mythe fourmille d’enseignements, celui du monstre de Frankenstein est d’une richesse incroyable sur la connaissance de soi. Le jeu de miroir entre le créateur et la créature, le premier qui assouvit ses fantasmes en donnant libre cours à ses démons, le second qui dans sa quête de la connaissance doit faire face a une réalité qui n’est pas celle souhaitée, nous parle de nous même. Gabriel Guittard, metteur en scène.

Objectifs du projet

Sensibiliser les élèves à une approche intégrée de la création artistique, de l’écriture d’un texte à sa mise en scène visuelle et sonore, de la confection des décors à la mise en lumière. Ouvrir les élèves aux métiers de la scène (jeux, scénographie, décor, lumière et son). Permettre à partir d’un mythe fondateur et mondialisé de s’approprier un élément constitutif de la littérature. Comprendre comment les symboles d’un mythe toujours actuel nous interroge sur notre condition d’Homme du XXIème siècle. Développer les talents de chacun et la confiance en soi, en favorisant le brassage social et culturel dans le cadre d’ateliers adaptés.

Modalités de conduite de l’action

Implication des élèves dans une distribution professionnelle pour interpréter les séquences du spectacle. Répétitions incluant des comédiens professionnels et des lycéens. Echange autour de la transposition d’un mythe à la scène, de la construction d’un schéma narratif et d’une scène dialoguée, de la conception d’une scénographie de spectacle, de la mise en scène et de la direction d’acteurs.

Comment les élèves sont impliqués ?

Durant une semaine, les comédiens encadreront les lycéens au sein d’un atelier de théâtre, qui permettra, dans un premier temps, de s’initier aux techniques du comédien – confiance, écoute, diction, voix, détente, construction du personnage. Et, dans un second temps, de participer aux répétitions avec les comédiens professionnels (création de plusieurs séquences interprétées par les élèves). Il est à prévoir une journée de répétition générale dans le lieu de représentation du spectacle.

Calendrier

A définir avec l’équipe pédagogique.