Logo Compagnie de théâtre Instan(s)

Jean-Baptiste dit Molière

Photo Alexandra Vidal
« La compagnie Instant(s) d’ELVEN a illuminé la journée avec sa pièce « Jean-Baptiste dit Molière ». 🎭 Cette adaptation ingénieuse nous plonge dans la vie de l’auteur, faisant écho aux défis contemporains des jeunes. » Direction Lycée Saint-Joseph à Loudéac, le 18 février 2024
https://www.lavoixdunord.fr/1401032/article/2023-11-25/un-bel-echange-partir-de-moliere-l-ecole-jeannine-manuel?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2Bdesc%26word%3Dherv%25C3%25A9%2Brichardot
Article et photo de Christian Furling, journaliste à La Voix du Nord (Lille)
« …À la fois pièce sur le théâtre, qui sert à penser par soi-même, déclaration d’amour à la langue, autant celle de Molière qu’à la langue d’aujourd’hui, et exploration des sentiments et des émotions, la pièce est un virtuose exercice de style, mélangeant extraits de Jean-Baptiste Poquelin, joués avec sensibilité et justesse par Rémi Clénet et Maylis Schio, relation d’amour/amitié entre Zoé et Arthur et lien quasi filial… Quand il est ainsi goûté, le théâtre n’a pas de mal à s’imposer. »
https://www.letelegramme.fr/bretagne/theatre-moliere-parle-encore-clairement-aux-collegiens-et-lyceens-6469659.php
Article paru dans Le Télégramme le 16 novembre 2023
«  « Des situations très actuelles »
« Mais en fait, c’est ma vie. Ce qu’on vient de voir, c’est pareil… », lançait un lycéen, incrédule, à l’issue. « C’est la magie de Molière. Il parlait à tous. Et ça colle encore avec des situations très actuelles », selon l’homme de scène. Dépendance au regard de l’autre, pouvoir qui se construit sur les peurs, rapports faussés entre les êtres… Autant de thèmes explorés dans « Dom Juan », « Le Malade imaginaire » ou « Le Misanthrope ». Et qui interpellent d’emblée collégiens et lycéens. Lesquels prennent, sans s’en rendre compte, l’espace d’une heure trente et tout à la fois, un cours de français, de philo, de socio et de psychologie.
« Le comédien est là pour vivre les émotions, et votre position de spectateur vous permet d’observer et d’y réfléchir. » Même sans en posséder les codes, « le théâtre peut se vivre partout et par tous », poursuit Hervé Richardot. Sans prosélytisme, mais avec un petit sourire : « Je suis comme le colibri, peu de chose. Si nous avons pu en toucher quelques-uns… » 

Retours de spectateurs :

« Merci Hervé Richardot pour cette invitation à assister à la première de la pièce « Jean Baptiste dit Molière ». J’y ai retrouvé les thèmes qui te sont chers et qui concernent oh combien la jeunesse. Il y est question de philosophie, de littérature, de théâtre, érigés comme des outils qui affranchissent de la bêtise, et qui accompagnent la jeunesse dans la construction d’une pensée critique et en mouvement.Les extraits choisis des pièces de Molière sont incroyablement contemporains et donnent envie de s’y replonger. Cher réseau, je vous conseille vivement d’assister aux prochaines représentations à venir. La présence d’adolescents et jeunes adultes est fortement conseillée, afin de faire dialoguer les générations mais aussi de penser le monde de demain. » Lucie Juliot, psychologue à l’EPSM – Maison des Ados de Vannes

Ce soir sur la scène du Carré d’Arts, une nouvelle pièce « Jean Baptiste dit Moliere » , interprétée par la Compagnie Instant(s) menée par Hervé Richardot. Des extraits de textes du maître si élégamment associés à des dialogues modernes. Encore une fois, transparaît le professionnalisme et la polyvalence de la troupe, couronnée d’une séquence dansée, gracieuse et sensuelle. Bravo à vous tous ! Karine Dinham, Maire-Adjointe en charge de la culture à la Ville d’Elven, enseignante

Nous souhaitions te féliciter toi et tes acteurs pour votre représentation. Nous avons trouvé cela vraiment bien : décor simple, clair et efficace, rythmes différents, jeu d’acteurs bien exécuté, contenu varié et bien représentatif. Julie Costa, enseignante

« Je voulais vous dire un grand bravo, pour la tendresse de l’écriture, l’envie de nous questionner chacun. Merci pour votre utopie ! Elle est belle ! »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/elven-56250/dautres-dates-pour-jean-baptiste-dit-moliere-bf5e718d-efca-4b1c-a2e2-424643f13d4b
Article paru dans le Ouest France le jeudi 18 mai 2023 suite à la première au Carré d’Arts à Elven (photo : Alexandra Vidal)
https://youtu.be/gS7ZghwNDyo
émission « Champ contre champ », animée par Claire Peres et diffusée sur l’antenne de Radio Bro Gwened le mardi 9 mai 2023
(photo : Alexandra Vidal)
https://www.francebleu.fr/emissions/par-ici-la-sortie-week-end/armorique
Podcast de la séquence « Par ici la sortie » diffusée dans le 7/9, la matinale de France Bleu Armorique et animée par Delphine Séveno le samedi 6 mai 2023
(Photo : Alexandra Vidal)

Arthur, jeune comédien, et Zoé, étudiante en philosophie, sont amis. Arthur souhaite préparer les concours d’entrée aux écoles nationales. C’est l’occasion pour Zoé de lui présenter son oncle, Monsieur Joseph, homme de théâtre vivant en ermite, pour l’accompagner. Monsieur Joseph accepte à une condition : utiliser les scènes de Molière comme support de travail ! Il tentera de donner les clés à Arthur pour appréhender les résonances des textes du plus grand des dramaturges français dans notre vie d’aujourd’hui.

En s’appuyant sur les situations que nous vivons aujourd’hui, « Jean-Baptiste dit Molière » met en lumière les résonances avec les textes de Molière : exister dans le regard de l’autre (Dom Juan), le rôle de l’éducation dans la construction de l’individu (Les fourberies de Scapin), la suggestivité et ses conséquences (Le Malade imaginaire), la tentation de se mettre en retrait du monde pour se protéger (Le Misanthrope)… Ce spectacle est l’occasion de découvrir et de constater, à travers plusieurs extraits de ses pièces, à quel point l’œuvre du dramaturge est d’actualité !

https://youtu.be/eIWNF9M3MGg
émission « Les bonnes ondes à la bonne heure » animée par Gaultier et diffusée le mardi 2 mai sur l’antenne de Plum’ FM
(Photo : Alexandra Vidal)

Note d’intention :

« Et si Molière pouvait écrire sur ce que nous vivons aujourd’hui ? Toinette cherche à ouvrir les yeux d’Argan en lui démontrant que la science utilise sa peur de la mort pour assouvir un goût du pouvoir et de l’argent. N’existe-t-il plus d’individus qui placent leur position sociale et leur situation financière au-dessus de l’intérêt de la collectivité ? Dom Juan questionne les conditionnements soi-disants vertueux de ses contemporains mais il ne voit pas qu’il tente d’exister dans le regard des femmes à travers le désir qu’il provoque chez elle. N’est-ce pas notre manière de fonctionner avec le tout consommable sans se préoccuper des conséquences, n’est ce pas un questionnement récurrent qui nous habite concernant la relation entre les femmes et les hommes ?… Pour chaque extrait retenu, « Jean-Baptiste dit Molière » propose de questionner ce que nous sommes. Tout au long de ce spectacle, Monsieur Joseph remettra en question les certitudes d’Arthur. En le questionnant pour qu’il développe un esprit critique, une autonomie, une capacité à penser par lui-même. Dans un monde où la pensée est souvent conditionnée et orientée par ce que nous entendons, j’ai souhaité, par un jeu de référence à quelques mouvements philosophiques (Socrate, Aristote, Descartes), mis à la portée de tous, expliqué simplement, ouvrir un champ des possibles différents par une mise en mouvement. »

https://www.letelegramme.fr/morbihan/elven/a-elven-la-piece-jean-baptiste-dit-moliere-sera-jouee-par-la-compagnie-instant-le-12-mai-29-04-2023-13327865.php
Article paru dans Le Télégramme le 29 avril 2023
(photo : Alexandra Vidal)

Particularités de ce spectacle/Axes pédagogiques :

  • partir des situations vécues par les jeunes aujourd’hui pour mettre en lumière les résonances avec les textes de Molière : exister dans le regard de l’autre (Dom Juan), le rôle de l’éducation dans la construction de l’individu (Les fourberies de Scapin), la suggestivité et ses conséquences (Le Malade imaginaire), la tentation de se mettre en retrait du monde pour se protéger (Le Misanthrope), utilisation de concepts idéologiques pour servir son goût du pouvoir et de la jouissance (Le Tartuffe)
  • permettre de comprendre l’importance d’enrichir son vocabulaire en s’appuyant sur les textes classiques pour mettre des mots sur les maux
  • venir à la rencontre des jeunes publics là où ils se trouvent : les établissements scolaires
  • proposer un bord de scène à l’issue de la représentation pour une interaction avec les publics
  • une prise en charge financière via le Dispositif Pass Culture des Ministères de l’éducation Nationale et de la Culture

Jean-Baptiste dit Molière

Création à partir de plusieurs extraits des pièces de Molière

Spectacle créé en partenariat avec la Ville d’Elven

Ecriture, mise en scène et scénographie : Hervé Richardot

Réglage commedia dell’ arte : Alessandro Maria Torboli

Assistant à la mise en scène : Clément Lefebvre

Création lumière et scénographie : Zélie Costes

Avec : Rémi Clénet, Maylis Schio et Hervé Richardot

Teaser réalisé par Sylvain Joly

Ce spectacle bénéficie du soutien des Ministères de la culture et de l’éducation nationale via le dispositif Pass Culture sur la plate-forme ADAGE